Gale - acarien

Mon cheval est atteint par la Gale (parasitose), ...mais c'est quoi la gale et que faire ?

 

La gale est une inflammation locale de la peau du cheval. Elle est causée par divers acariens qui vivent dans la peau du cheval en creusant des galeries. Cette infection étant causée par des parasites, la gale doit être traitée rapidement car elle est extrêmement contagieuse entre les chevaux, y compris via le matériel de pansage. Cette maladie se manifeste par de très fortes démangeaisons et par la perte des poils pouvant atteindre tout le corps.

 


Attention : Ne pas confondre la Gale causée par des acariens avec les Pyodermites (dont fait partie le gale de boue) et dont vous trouverez le descriptif en cliquant sur ce lien :
Les Pyodermites.

Chez le cheval, il existe quatre grands types de Gale causée par des acariens :

1- La Gale démodécique (affection alopécique = chute des poils sans démangeaisons) :

C’est une gale folliculaire (formation anatomique en forme de sac) que l’on retrouve au niveau mondial mais heureusement peu fréquente. Elle est provoquée par l’acarien Demodex spp. Elle touche principalement la face, l’encolure, les épaules et les membres antérieurs. Elle se manifeste aussi éventuellement par des papules ou des pustules et parfois des pellicules et des desquamations.

 


2- La Gale chorioptique (affection prurigineuse = démangeaisons) :

Cette gale affecte la partie inférieure des membres du cheval mais peut s’étendre à l’abdomen, aux aines et aux ars. Elle se caractérise par des démangeaisons, l’agitation du cheval qui frappe au sol et se mordille les jambes, une perte des poils, une exsudation avec suintement visqueux et l’apparition de croûtes. Ce type de Gale est provoqué par l’acarien Chorioptes bovis var.equi. et se rencontre plus spécialement au printemps. On confond souvent cette gale avec la pyodermite du paturon aussi appelée
gale de boue.

  


3- La Gale psoroptique (affection prurigineuse = démangeaisons) dite Gale des oreilles :

Cette gale se traduit par une agitation de la tête du cheval et du grattage de la queue chez le jeune cheval. Elle est due à l’acarien Psoroptes cuniculi, un acarien de l’oreille du lapin. Elle se caractérise par des démangeaisons, l’hypersensibilité au niveau de la tête avec grattage et un écoulement auriculaire. Certains chevaux ont les oreilles qui « tombent » sur le coté. Il est alors impératif de bien nettoyer les oreilles et éliminer les accumulations de sérumen collés dans la cavité du pavillon de l’oreille.


4- La Gale psoroptique (affection prurigineuse = démangeaisons)

Ce type de gale est similaire à la gale des oreilles de part l’acarien en cause mais peut aussi être déclenché par l’acarien Psoropte communis equi qui va provoquer une gale au niveau de la crinière et de la queue. Cette gale se rencontre plus spécialement en hiver chez les jeunes chevaux.


De manière générale, une gale se manifeste par des démangeaisons, des irritations, la chute de poils, un épaississement cutané, des croûtes et des exsudations. Les facteurs favorisants sont les temps humides et froid.

En cas de gale déclarée, il vous faut isolez le cheval, désinfecter l’écurie ainsi que tout le matériel de pansage et les couvertures avec un antiparasitaire, traiter le cheval et préventivement tous les chevaux de l’écurie avec un antiparasitaire externe de la famille des pyéthrinoïdes (insecticide dérivé du pyrèthre). En général un à deux traitements suffisent à faire disparaître les maladies de type gale provoquées par des acariens.
Ce type d’insecticide se trouve synthétisé dans des produits type ACADREX 60. Le pyrèthre est un insecticide naturel extrait d’une plante de la famille des Astéracées (Tanacetum cinerariifolium). Vous pouvez cliquez sur ce lien
Le Pyrèthre pour accéder à sa fiche technique.