DERMITE ESTIVALE - AJC NATURE

La dermite estivale

La Dermite Estivale Récidivante, c'est quoi ?

C'est une réaction allergique provoquée par la salive d'un moustique femelle :

Madame cullicoïde.

 

La femelle de ce moustique a besoin de sang pour faire arriver ses œufs à maturité et sa piqûre provoque chez le cheval une réaction allergique.

 

 

Car il faut le savoir, s’il se gratte en été, c’est que votre cheval est allergique à la salive de ce moustique femelle, il développe une réaction allergique cutanée qui revient à chaque printemps et généralement de plus en plus fort.

L’allergie ici, est un empoisonnement, et je m’explique :

Prenez 10 moustiques qui piquent chacun 10 fois dans la soirée sur 1 cm² ; ça fait déjà 100 piqûres. Ça gratte !!!!
Imaginons, que nos moustiques piquent encore le lendemain et ainsi de suite. Ça démange de plus en plus….
Comme ça gratte, le cheval se frotte à tout et n’importe quoi, ça s’infecte.
Puis, les mouches arrivent, et là, c’est l’escalade de la dermite. (Censure, coeur sensible s’abstenir ! C’est l’horreur !!!)
Si votre cheval n’avait eu que 2 moustiques, il est fort possible qu’il n’aurait jamais déclanché de réaction allergique.

Sont prédisposés les chevaux qui éliminent moins bien les toxines, il faut renforcer le drainage lymphatique des zones sensibles par un massage aux huiles essentielles qui aura une action répulsive anti-insectes, drainante, désinfectante et augmentera la capacité d'élimination des toxines.

Les symptômes:
Votre cheval se gratte et/ou se mord la queue, la crinière, le toupet, le garrot, la tête, la croupe et ceci jusqu'au sang pour certain. Les démangeaisons peuvent même se généraliser à l'ensemble du corps.

Les symptômes de la dermite sont progressifs :

  • le cheval se gratte
  • la peau gonfle
  • les crins se cassent
  • apparition de plaies
  • formation de croûtes, écorchures
  • apparition la journée de mouches (noires)
  • infection et surinfection


Modification du comportement :

  • irritabilité
  • agressivité
  • isolement par rapport au troupeau
  • perte de l’appétit et perte de poids
  • diminution des périodes de repos, le cheval fait les cent pas


... ça ne peut plus durer : il faut vite réagir !

Nos recherches :
Nous avons analysé les causes et les traitements possibles pour ce type d'infection. Notre travail a été reconnu comme apportant une véritable valeur ajoutée dans le domaine de la santé des chevaux et notre rapport a été lauréat du Concours des entreprises innovantes auprès du CEEI Alsace (Centre Européen d' Entreprises et d'Innovation).
C'est suite aux résultats positifs sur notre cheval El Shadaï, notre mascotte, et sur un panel de chevaux souffrant de Dermite Estivale Récidivante, que nous avons décidé de mettre nos formules à votre disposition.

Nos Solutions :
L'aromathérapie seule, peut faire disparaître les symptômes de la dermite estivale, mais associée à la phytothérapie, les résultats sont exceptionnels !

Avant toute chose, il faut éviter de déclencher l’allergie car si votre cheval n’est piqué que par un nombre réduit de cullicoïdes, il ne fera pas de dermite.

Première mesure : répulsif insectes !
Mais s’il est très allergique, ça ne suffira pas.

Deuxième mesure : l’alimentation !
Une allergie est un empoisonnement par des toxines accumulées dans le corps (dans notre cas, la salive de cullicoïde).
Il faut donc les éliminer et drainer ces toxines de façon à limiter leur taux dans le corps.
Veillez à donner à votre cheval une alimentation équilibrée, sans excès, du sel marin, des carottes (très bons pour la digestion) et beaucoup d’eau.
De nombreuses plantes naturelles ont des vertus drainantes, calmantes et digestives et nous avons sélectionné les meilleures.

Une cure de phytothérapie se commence AVANT les symptômes (2 à 4 semaines) et ne s’arrête PAS dès que ça va mieux. C’est dans la durée que vous aurez les meilleurs résultats. Il est néanmoins possible de débuter la cure au moment des premiers grattages, l'action des plantes sera juste un peu différée dans le temps

Vous pouvez aussi donner de l’ail (il est prouvé que l’odeur ne plait pas aux moustiques) car il a comme vertu d’activer la circulation sanguine, ce qui mettra un coup d’accélérateur à l’élimination des toxines.

Troisième mesure : la prévention et le traitement !
Appliquez, si votre cheval a déjà déclenché une dermite estivale, une huile ou un lait calmant et répulsif insectes (prévention et soin) aux alentours et sur les endroits grattés. (La lotion dermite estivale de notre boutique ne pique pas, le cheval l’accepte bien)
Désinfectez s’il y a des croûtes ou des plaies tous les jours : n’ayez pas peur de la réaction de votre cheval, il est plus courageux que nous, mais soyez tout de même prudent.

Conseils:
Pensez à hydrater régulièrement la peau gonflée et dure. (Huile d’amande douce, huile d’avocat)
Nourrissez un peu plus votre cheval s’il maigrit car le stress de la dermite peut rendre les chevaux très nerveux, affaiblis et agressifs.
Il faut qu’il boive beaucoup pour éliminer ses toxines (vous pouvez mettre un peu de vinaigre de cidre BIO dans son eau).
Dans tous les cas, si vous partez en vacances, faites de sorte qu’un ami cavalier vienne appliquer la lotion une fois tous les 2 à 3 jours.

Comment faire accepter le traitement par l’aromathérapie (huiles essentielles) à votre cheval :

  • approchez-vous à 2 mètres avec le bidon, montrez-le lui et attendez
  • comme le cheval est curieux, il va venir sentir la CHOSE
  • ouvrez le bidon et laissez-le sentir (pas lécher)
  • mettez un peu d’huile sur votre main et laissez-le sentir
  • appliquez délicatement sans le forcer (il va bouger les oreilles)
  • s’il est calme, appliquez largement sur les zones atteintes


Au bout de quelques minutes, en général, le cheval se calme complètement : il se détend, une période de repos commence, les effets du produit sont visibles.

Au bout de quelques jours, les plaies et la peau gonflée laissent place à des croûtes. Ne vous affolez pas : c’est le signe de la guérison. Continuez le traitement.

Désormais, si tout se passe bien, votre cheval sait que le produit lui fait du bien, il vient vers vous quand vous tenez le bidon.

Si vous continuez le traitement régulièrement, les symptômes de la dermite vont diminuer progressivement, les crins vont repousser et votre cheval sera débarrassé de ce fardeau. Il retrouvera progressivement sa joie de vivre, se re socialisera avec les autres chevaux et vous retrouverez le sourire.

La dermite, ça n’est pas une fatalité, on peut lutter, on peut gagner !

Sus aux cullicoïdes !

Nos produits :

Aromathérapie :
H35 - Huile REPULSIF INSECTES
L38 - Lait REPULSIF INSECTES.
H20 - Huile ANTI-DEMANGEAISONS
L21 - Lait corporel et de Soin ANTI-DEMANGEAISONS

Phytothérapie : Plantes médicinales
P23 - ANTI-DEMANGEAISONS
P37 - AIL SEMOULE


Certains de nos clients nous ont rapporté qu'ils donnaient aussi le mélange P92 - ANTI-STRESS avec un certain succès car cette préparation aide à la digestion et déstresse le cheval en période de fort grattage.


Nos offres DUO :
D61 - Duo Lait Anti-démangeaisons (L21) + Plantes Anti-démangeaisons (Dermite Estivale) (P23)
D62 - Duo Huile Anti-démangeaisons (H20) + Plantes Anti-démangeaisons (Dermite Estivale) (P23)


Nos résultats :

1/ El Shadaï (Frison croisé Welsh)

Dermite010505

Dermite050805 

 

2/ Carreto

 

La dermite estivale

Il y a 10 produits.

Affichage 1-10 de 10 article(s)
Recherche par étapes

Gamme

Indication

Usage